Paysages

La toundra près du cercle polaire en Alaska. Un chaos granitique et une végétation rase. [35729 views] La taïga : la forêt d'épicéas (<em>Picea sp.</em>) est l'étape ultime ou climax de l'évolution de la forêt en Alaska.   Les jeunes épicéas sont capables de se développer à l'ombre des bouleaux avant de les dominer et de les supplanter. [33945 views] Le Danau Toba. Ce lac de caldeira s'est formé lors de l'éruption du Toba il y a 75 000 ans. Cette éruption est considérée comme la plus importante de ces derniers millions d'années : une éruption ultra-plinienne d'une dizaine de jours, ayant émis plus de 3 000 km<sup>3</sup> de cendres sur une surface de 30 000 km<sup>2</sup>. La caldeira ainsi formée s'étend sur une distance de 100x30 km (il s'agit du plus grand lac d'Asie du Sud Est, et parmi les plus grand lac de caldeira au monde). Cette éruption aurait été à l'origine d'un long et rude hiver volcanique. [28813 views] Falaises d'Etretat : falaises constituées d'épaisses couches sédimentaires de craie. Les silex inclus dans ces couches sont à l'origine des galets observés sur les plages au pied des falaises. L'attaque par les marées et par l'infiltration des eaux de pluie dans les fissures provoquant la dissolution de craie entraîne un recul de la falaise.   Age : Crétacé [22347 views] Doline : cette petite dépression, créée par l'effondrement très localisé du sous-sol calcaire, accueille les résidus de décalcification et notamment des argiles. Les dolines, caractéristiques du relief karstique, correspondent aux seules zones cultivables des grands causses. [19512 views] Corniches calcaires. Falaises dans les calcaires du Crétacé inférieur du Vercors. [22475 views] Puits artésien : l'eau emprisonnée dans une nappe captive est mise sous pression. Le forage du toit imperméable de la roche réservoir, provoque le jaillissement de l'eau. [18707 views] Dunes du désert du Namib. Le sable est coloré par des oxydes de fer et devient rougeâtre au coucher du soleil. Le désert est lié à la présence du courant de Benguela venant de l'Antarctique et longeant les côtes ouest de l'Afrique australe. Les pluies y sont extrêmement rares.
<BR><A HREF='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/GoogleEarth/namib.kmz'><IMG SRC='googleearth.gif' BORDER=0></A> [17978 views] La toundra près du cercle polaire en Alaska. Sur les blocs de granite poussent les mousses, lichens et végétaux ras constituant la toundra. Ils constituent l'alimentation de base des caribous. [16295 views] Les "cheminées de fées" ou "demoiselles coiffées" se forment dans les alluvions meubles du torrent, protégées de l'érosion par des blocs glaciaires qui forment un toit protecteur. <A HREF='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=ch_fee'>Voir aussi</A> [17911 views] Plis et éboulements dans les calcaires argileux du jurassique au dessus de Bourg d'Oisans. [16043 views] Les dunes du Grand Erg Occidental à Taghit. L'erg est le désert de sable par opposition au reg, désert de pierre. [16242 views] Mer de glace. Les bandes de Forbes sont bien visibles. Ces bandes sombres et claires alternées se forment en aval des zones de séracs. Quand la glace s'écoule dans les séracs en hiver, les crevasses se remplissent de neige fraîche, et en se refermant au pied de la chute de sérac elles forment les bandes blanches. Au contraire, la glace qui traverse la zone de sérac en été ne reçoit pas de neige fraîche mais a tendance à fondre, ce qui concentre la poussière et les dépôts fins, et forme les bandes sombres. Un doublet clair-sombre de bandes de Forbes correspond donc à une année, ce qui permet d'estimer la vitesse du glacier. [21777 views] Pli anticlinal dans les Alpes du Sud ; ce pli dysharmonique affecte des calcaires tithoniques du Jurassique supérieur (- 135 Ma environ). [18696 views] Pli couché dans les strates de grès et de schistes alternées formant le flysch à helminthoïdes. [16359 views] Le rocher du cul-du-chien de la forêt des trois pignons près de Fontainebleau. Ce rocher en grès de Fontainebleau est posé sur une mer de sable blanc. L'importante circulation de fluides à la fin du Stampien dans les sables de Fontainebleau est à l'origine de la dissolution totale des fossiles carbonatés. Le sable est totalement azoïque et c'est du quartz pur. Par ailleurs cette circulation de fluide a permis la grésification : la silice colloïdale s'est cristalisée entre les grains de sable, formant ainsi les grès de Fontainebleau. Les grès sont composés exclusivement de quartzite.   Leur formation date du stampien. [17657 views] Chaos granitique : prés de Ploumanac'h, sur le rivage de la Manche, le long de la «côte de granite rose», un ensemble des blocs de granite fissurés, arrondis par l'érosion forme un «chaos granitique». [13441 views] Relief ruiniforme : le modelé karstique prend une allure ruiniforme si la roche est à dominante dolomitique. La dolomite (Ca,Mg(CO<sub>3</sub>)<sub>2</sub>) possède en effet une solubilité moindre que celle de la calcite (CaCO<sub>3</sub>). Elle ne fait pas effervescence à l'acide. L'érosion modèle le paysage en laissant en place des reliefs résiduels caractéristiques. [13304 views] Pont d'Arc. Erosion, action de l'eau : le débit très important  de la rivière  Ardèche ( 4 fois celui du Rhône - pendant les glaciations ) a creusé une arche dans l'affleurement calcaire ( bord direct du courant). [12855 views] Vallée glaciaire. Forme en U typique d'une vallée occupée antérieurement par un glacier. [12902 views] Le climat et les flancs particulièrement fertiles (très riches en sels minéraux) des volcans indonésiens sont propices à la culture de riz en espaliers. On peut y faire jusqu'à trois récoltes par an. [11932 views] Cette dune résulte de l'accumulation de sable du désert, transporté par le vent. [11977 views] Orgues (Ille-sur-Têt) : le ravinement actuel de l'eau entraîne l'érosion de la roche. La vallée de la Têt s'est affaissée au Pliocène, lors du soulèvement des Pyrénées. Le cours d'eau a charrié des matériaux de sables et d'argile à l'origine de la roche. [13256 views] Erosion glaciaire. Le Half Dôme, une moitié d'un dôme granitique érodé par un glacier. [11140 views] Erosion des sols. [11372 views] Doline : dépression de forme circulaire qui jonche la surface des grands causses (ici le causse Méjean), paysage caractéristique des sous-sols karztiques. Le fond de la doline est couvert par un sol argileux qui permet de retenir l'eau nécessaire à la culture, autour le calcaire draine rapidement l'eau. [12027 views] Un étang en Alaska. Deux castors le sillonnent. Au fond paysage de taïga. La photo est prise à 23h30. [10758 views] Tourbière : la tourbe résulte de l'accumulation de matière organique provenant de la décomposition partielle de mousses et notamment de sphaignes dans une eau très acide. Cette roche carbonée est actuellement exploitée essentiellement pour servir de support en horticulture. [10295 views] Cheminée de fée.  Résultat de l'érosion qui entaille les  terrasses alluviales de la Têt. Les conglomérats du quaternaire  plus résistants à l'érosion protègent les alluvions sablo-argileuses du pliocène. [10488 views] Le grand méandre du Pont de Presle [10633 views] Le glacier Meares à l'Ouest de Valdez en Alaska vèle dans la baie du Prince William. [10368 views] Action de l'érosion sur un massif de grès. Delicate Arch. [9805 views] Rivière en crue (la Têt à Ille-sur-Têt).  Lors des crues violentes, le cours d'eau transporte des grandes quantités d'alluvions (argile, sables, ...) qui se déposeront en aval. [11102 views] La Montagne Sainte Victoire au nord, déforme le plateau du Cengle au sud. Le contact entre ces deux reliefs se voit avec les strates qui s'inclinent presque à la verticale. Strate, déformation, chevauchement. [10498 views] Au cours du pliocène, la vallée de la Têt s'est affaissée et le cours d'eau arrache des alluvions sablo-argileuses aux Pyrénées. Ces alluvions se sont sédimentées et sont ensuite surmontées par des conglomérats quaternaires. L'érosion a modelé le paysage. [10200 views] Vue d'ensemble du massif du Chenaillet depuis la cabane des douaniers. De bas en haut, on distingue les trois ensembles constitutifs d'une lithosphère océanique (péridotite, gabbro, basalte). [10010 views] Le pic Inharan, piton volcanique de 1732 m de haut, domine la ville de Tamanrasset dans le Hoggar. C'est la partie dégagée par l'érosion d'une cheminée de laves de trachytes. [9696 views] Action de l'érosion sur un massif de grès. Balanced rock [9116 views] Les Tezoulaigs, sommets de granitoïdes du massif de l'Atakor au centre du Hoggar, vus depuis l'ermitage du père Charles de Foucault sur les pentes de l'Assekrem (sommet à 2728 m d'altitude). [9213 views] Exploitation de sel [9808 views] Un des sommets granitique de l'île de Mahé (Seychelles) : le mont Copolia 900m. Au premier plan, des Nepenthes pervillei, plantes carnivores endémiques de cette île. Elles insinuent leurs racines  dans les diaclases du massif granitique. Au deuxième plan le point culminant de l'île le Morne  Seychellois. [9145 views] Oued en période sèche et en période humide. En hiver, période humide, l'eau reprend sa place et la végétation verdit de nouveau. Pendant l'été, les cours d'eau des régions désertiques s'assèchent. Le lit argileux de cet oued montre des fentes de dessiccation. [9283 views] Des icebergs de toutes tailles flottent dans la Baie du Prince William en Alaska. Ils se forment en permanence par l'écroulement du front de nombreux glaciers dans l'océan. [8827 views] Le ruisseau de la Tamina dans le parc de Lacroix Laval (ouest lyonnais) possède de nombreux méandres le long desquels on peut bien observer les dépôts sableux. [9076 views] Pipe volcanique. Le château de Polignac, bâti sur un pipe de brèche basanitique arasé. Le pipe de Polignac correspond au remplissage du diatrème (cône profond résultant des explosions volcaniques du phréatomagmatisme) par des débris volcaniques qui sont consolidés : c'est l'origine de la brèche palagonitique de la région du Puy.  Mots clefs : pipe - neck - volcanisme - phréatomagmatisme - brèche volcanique.
<a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article153' TARGET='_blank'>Page liée</a> [9394 views] Deux terrils, formations artificielles qui résultent de l'accumulation des roches stériles. Le sous-sol est riche en lignite (charbon). On peut voir des arbres dessus témoignant de l'abandon il y a plus de 30 ans. [8789 views] Mont aiguille. Corniche de calcaire Urgonien dans les massifs subalpins du Vercors. [9076 views] Vue aérienne des Andes entre Sucre et La Paz. Le caractère désertique du paysage permet de voir les traces d'érosion. [8616 views] Le fond d'un fjord à l'est de l'Islande : il est occupé par une plaine alluviale formée par les eaux de ruissellement et essentiellement constituée de produits d'érosion des volcans. [8001 views] Désert d'Atacama, altitude 2500 m. L'humidité est en moyenne de 12%. Les montagnes enneigées au fond ont une altitude d'environ 5000 m. [8043 views] Source d'eau ferrugineuse (remarquer le contraste avec le ruisseau en second plan). Au contact du dioxygène de l'air, le fer ferreux (soluble) contenu dans l'eau de cette source se transforme en fer ferrique (insoluble). Il précipite et forme des dépôts qui colorent vivement le fond du ruisseau. [8850 views] Cascade Skoda Foss près du glacier Myrdalsjökull au sud de l'Islande. [8849 views] Stratification : le complet dénuement de cette région permet de voir parfaitement les strates d'une série sédimentaire, entaillée par l'érosion. [7755 views] Le claps de Luc en Diois : cet amoncellement chaotique de rochers résulte de l'éboulement du flanc sud du Pic de Luc. Le barrage né de cet amas de pierres est responsable de la présence de deux lacs sur lit de la rivière Drôme. Sur cette photo on voit nettement la zone effondrée en 1442 et à l'origine du claps. [8828 views] Corniches calcaires subalpines. Au premier plan, une falaise résultant de l'érosion de calcaires crétacé. Au deuxième plan, le Grand Veymont, dont le pendage est inverse de la barre calcaire du premier plan. [7978 views] La cascade de Gulfoss au nord-est de Reykjavik. [7805 views] Bordure du plateau du Tassili n'Ajjer. Plateau gréseux à environ 1000m d'altitude. Les roches ont été découpées par une érosion fluviatile puis par une érosion éolienne. [7598 views] Horst de Chaspinhac (carte géologique d'Yssingeaux) délimité par des failles de fort rejet du côté nord (photo). Formé avec les fossés d'effondrement tertiaires (extension maximale à l'oligocène) correspondant au rift européen.  Mots clefs : horst - faille - tectonique - graben - fossé d'effondrement.  Page liée [7697 views] Grès érodé par le vent et le sable. Tassili n'Ajjer. <A HREF='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=tassili6'>Détail</A> [7494 views] La cascade de Godafoss au nord de l'Islande vers Akureyri. La neige recouvre un champ de lave (basalte). [7845 views] Faille de la ride médio-océanique. La plaque américaine est à l'ouest (à gauche sur le cliché) et la plaque eurasienne à l'est (à droite sur le cliché). [7420 views] Plantation de thé [8411 views] A Jökulsarlon, au sud de l'Islande, une langue du glacier Vatnajökul (visible au fond de la photo) tombe dans un bras de mer provoquant la formation d'icebergs flottants dans un lagon. [7467 views] Le lagon bleu de la péninsule de Reykjanes : piscine naturelle d'eau chaude (de 40 à 55°C) au milieu des champs de laves basaltiques chaotiques. [8767 views] La grande faille de Tingvellir de la ride médio océanique au nord-est de Reykjavik. [7746 views] La tourbière de Lepischa : une tourbière est un endroit particulier composé principalement de plantes adaptées au milieu aquatique. La croissance de ces plantes entraîne une importante accumulation de matière végétale. Une tourbière se forme grâce à trois conditions : l'humidité, la décomposition de la matière végétale et la température. [7526 views] Icebergs nés du glacier Vatnajökul près de Jökulsarlon. [7330 views] Eaux glaciaires laiteuses et résurgences. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>.
 [7288 views] Laguna colorada. Altitude 4278 m. Région peu arrosée avec des écarts de température très importants. L'eau est riche en NaCl et contient une Chlorophycée (<em>Dunaliella salina</em>) comprenant des chloroplastes souvent colorés en rouge ou orangé à cause d'un excès de caroténoïdes. La couleur de l'eau varie beaucoup au cours de la journée en fonction de la température et du rayonnement solaire.  La température, exceptionnellement froide en ce mois de juillet, a tué de nombreux oiseaux dont on aperçoit les restes sur le bord de l'eau.
<BR><A HREF='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/GoogleEarth/colorada.kmz'><IMG SRC='googleearth.gif' BORDER=0></A> [7239 views] Le claps de Luc en Diois : cet amoncellement chaotique de rochers  résulte de l'éboulement du flanc sud du Pic de Luc. Le barrage né de cet amas de pierres est responsable de la présence de deux lacs sur lit de la rivière Drôme. [9243 views] Lac Baïkal. [10139 views] Cascade Hengifoss 2 au milieu d'orgues basaltiques. [7105 views] Grès érodé par le vent et le sable (détail). Tassili n'Ajjer. <A HREF='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=tassili5'>Vue générale</A> [7086 views] La grande faille de Tingvellir de la ride médio océanique au nord-est de Reykjavik. [7207 views] La cascade de Gulfoss au nord-est de Reykjavik. [7027 views] Gulfoss « la Chute d'Or » ( SW Islande ), érosion différentielle entre palagonite et basalte. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [7540 views] Le lagon bleu de la péninsule de Reykjanes : piscine naturelle d'eau chaude (de 40 à 55°C) au milieu des champs de laves basaltiques chaotiques. La grande quantité de silice donne à l'eau sa couleur laiteuse. [7089 views] Thingvellir, le fossé d'effondrement, les zébrures des failles et des rides volcaniques. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [7116 views] Lac d'altitude, 4600 m. A la saison sèche, on voit le torrent serpenter dans son cône de déjection. [7050 views] Thingvellir (fossé d'effondrement au SW Islande), la faille l'Almannagja, décrochement. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [7948 views] 250 km au Nord de Perth, le désert des pinnacles est ponctué de colonnes de grès de quelques cm à quelques mètres de hauteur. [6927 views] La dent du géant. [8811 views] La péninsule de Reykjanes avec ses nombreux volcans, ses coulées et ses plages basaltiques. [6798 views] Salar de Uyuni, le plus grand désert du sel du monde 11000 km2, altitude 3600 m. Traces hexagonales de rétraction lors de l'assèchement du lac salé.
<BR><A HREF='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/GoogleEarth/salar.kmz'><IMG SRC='googleearth.gif' BORDER=0></A> [6779 views] Langue glaciaire recouverte de cendres, moraine latérale avec blocs erratiques. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [6912 views] Ces coulées de basaltes de Rochessauve forment un relief inversé. La photo a été prise le 21/08/03 en pleine canicule, en fin d'après-midi, face au sud. La végétation est grillée par la sécheresse au niveau des coulées. Par contre on devine la présence d'eau entre 2 coulées superposées et sous les coulées, là où la végétation est restée bien verte. [6665 views] Cascade Hengifoss 1 à l'est de l'Islande, au bord du lac Lagarfljot près d'Egilstadir. On distingue les différentes coulées séparées par de fines couches où se concentre de l'oxyde de fer. [6730 views] Plage de sable basaltique au sud de l'Islande. [6902 views] La cascade de Gulfoss, au nord-est de Reykjavik, se poursuit par une rivière qui a creusé son lit au milieu de magnifiques orgues basaltiques. [6526 views] Laguna Glaciar, ce petit lac est gelé. Le glacier du Condoriri se jette dedans. Altitude 4800 m. [6675 views] La péninsule de Reykjanes : blocs de basalte et émanations soufrées. [7063 views] Depuis la route du col de Pordoi, vue sur deux des principaux massifs des Dolomites occidentales. Au centre (bâtiments), le col de Sella, qui donne sur le Valgardena. A droite, le massif tabulaire de Sella ; à gauche le massif du Sassolungo, disséqué par l'érosion. La paroi du Piz Ciavazes (à droite) mesure environ 700 m de haut. Ces massifs de dolomies du Trias reposent sur d'importantes formations volcaniques, des ignimbrites connues sous le nom de porphyre quartzifère rouge de Bolzano. [7257 views] Lac de Pormenaz (1945 m d'altitude) : lac de surcreusement glaciaire au milieu de roches moutonnées. [10234 views] A l'est de l'Islande, la ville de Seydisfjordur se loge au fond d'un fjord si étroit que certaines journées d'hiver, les rayons du soleil n'y parviennent qu'une demi heure par jour. [6633 views] Vatnajökull (SE Islande), langues glaciaires et moraines médianes. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [6441 views] Vallée glaciaire en U. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [6384 views] Jökulsarlon (SE Islande), moraines frontales marquant l'extension du glacier. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [6539 views] Canyon de Dimbiya Adaïle. L'image montre deux systèmes de fractures ouvertes. L'un orienté N-S est   de même orientation que le rift Mer Rouge et le rift Danakhil, L'autre   orienté SW-NE est de même orientation que le rift Asal-Ghoubbet. Mots clefs : rift, accrétion, djibouti, faille. [6926 views] Le front de la langue du glacier Vatnajökul, à Jökulsarlon, au sud de l'Islande. [6459 views] Demoiselles coiffées ou cheminées de fées : ces structures sont dues à l'érosion, qui agit sur deux roches de natures différentes. Des blocs rocheux se trouvent ainsi "surélevés" alors que c'est le sol autour de ce bloc qui a été érodé. [6729 views] Hlidarfjall (région de Myvatn, NE), massif de palagonite, écartement de 8 m en 10 ans. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [6218 views] Palagonite, brèches volcanique basaltiques formées de cendres et blocs soudés. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [6260 views] Jökulsarlon (SE Islande), lac glaciaire, icebergs détachés, basculés. <a href='http://svt.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article173' target='_blank'>Page liée</a>. [6270 views] Le site géothermique de la péninsule de Reykjanes avec ses solfatares, ses émanations soufrées et ses oxydes. [6138 views] La rivière Sainte Suzanne draine le nord-est de l'île de la Réunion. Lors de cette pré-alerte cyclonique, les pluies abondantes accroissent le débit de la rivière et le transport des particules sédimentaires : on voit l'eau de la cascade Niagara teintée d'ocre par les particules argileuses transportées. [7830 views] Les Drus (aiguille de droite).  La partie droite de l'aiguille montre une zone de granite claire qui correspond aux éboulements successifs de l'été 2005 qui ont affecté la face sud ouest sur 800m de haut. [8551 views] Mangrove : association végétale de la zone de balancement des marées. En Malaisie, la mangrove est essentiellement composée d'arbres du genre <em>Rhizophora</em>. Le bois est utilisé pour la construction et pour la production de charbon de bois. Ces zones, très productives, servent à l'aquaculture de crevettes, crabes et poissons. [6111 views] L'île Maïre, faisant partie de l'archipel de Riou au sud de Marseille (en face de la calanque de Callelongue). A-pic rocheux de 130 m de haut, il abrite la nidification des Goélands leucophées. La partie immergée est un site de plongée connu et assez riche. L'extrême sècheresse qui y règne ne permet qu'une végétation xérophile très clairsemée soumise également aux embruns. [7773 views] Le glacier de Laveciau depuis le refuge Chabod (Italie, massif du Grand-Paradis). Montage de deux photos. Le glacier prend sa source au pied du Grand-Paradis, à gauche (4061 m). On voit surtout ici sa partie basse, très crevassée, et les moraines latérales et frontale abandonnées par le glacier. Entre les deux moraines latérales, des roches polies. Le pied de la moraine latérale droite est à environ 2700 m. [6381 views] Perte karstique à l'exutoire du lac d'Anterne. Le Lac d'Anterne est un lac d'altitude (2061 m) situé sur le Plateau d'Anterne, dans la réserve naturelle de Sixt-Passy. L'exutoire est constitué par une perte karstique au contact marnes-calcaires. La résurgence est située plus bas, à 1889 m d'altitude. [6073 views] Plantation de Pins à crochets (Pinus uncinata Pinacées) pour remplacer les paravalanches métalliques visibles à droite de la photo.  Le Pin à crochets a des aiguilles groupées par deux et des petits cônes dissymétriques dont les écailles portent, à leur base, une petite saillie en forme de crochet.  L'altitude est ici d'environ 1900 m. Cet arbre pousse entre 1200 et 2700m essentiellement dans les Alpes et les Pyrénées. [6098 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - décembre [5463 views] Le massif du Pordoi (2950 m, massif de Sella) depuis le col du même nom. Classiques éboulis dans les dolomies, à la verticale de grandes diaclases. [5404 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - novembre - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [5665 views] Les cheminées de fée ou demoiselles coiffées sont une figure sédimentaire montrant une érosion différentielle entre les strates de sable exposées à l'action de l'eau et les zones (réduites) où des conditions locales (rocher, couche d'argile imperméable) protègent la strate sous-jacente de l'action de l'eau.    Peu à peu le ravinement du sable crée des escarpements de plus en plus étroits, qui finissent sous forme de colonnes. [6217 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - octobre - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [5097 views] Les granites de l'aiguille du Midi (massifs cristallins externes des Alpes). [6407 views] Falaises, aiguilles de granite rouge sculptées par l'érosion. Les cavités "taffoni" qui   perforent les falaises servent de refuge aux oiseaux (cormoran huppé). Réserve de Scandola en Corse entre Galéria et Porto : classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. [5242 views] Le glacier de Laveciau depuis le refuge Chabod (Italie, massif du Grand-Paradis). Montage de deux photos. Le glacier prend sa source au pied du Grand-Paradis, à gauche (4061 m). On voit surtout ici sa partie basse, très crevassée, et les moraines latérales et frontale abandonnées par le glacier. Entre les deux moraines latérales, des roches polies. Le pied de la moraine latérale droite est à environ 2700 m. [4623 views] Moraine latérale abandonnée par le glacier de la Bessanèse, non loin du refuge Gastaldi (Italie). Au fond, le massif de la Ciamarella. [4858 views] Les roches sédimentaires du lias fortement plissées (à gauche  = à l'ouest) reposent en discordance sur le socle cristallin du massif des  grandes Rousses (à droite = à l'est). On observe un pendage de l'ensemble  vers l'ouest. Ces plis et cette discordance sont des témoins de mouvements  convergents dans la chaîne alpine. [4410 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - août - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [5409 views] Falaises de prasinites et serpentinites : roches métamorphiques dérivant du gabbro à débit schisteux, riches en amphiboles, épidote, chlorite (schistes verts). Au loin l'îlot de la Giraglia formé lui aussi de prasinite est bien visible. [6082 views] Un macro déchet sur la plage. La Méditerranée rejette chaque jour plusieurs tonnes de macrodéchets (plastiques le plus souvent) pouvant mettre plusieurs dizaines d'années à se dégrader. Ce spectacle est presque devenu banal... [4703 views] La Sansouire : formation typique des sols salés. Elle est constituée essentiellement par<br />     - la Salicorne ligneuse (<i>Arthrocnenum fructicosum</i>) (Chénopodiacées)  <br />     - la Soude maritime ou arbustive (<i>Salsola sp</i>)  (Chénopodiacées)  <br />     - l'Obione (<i>Obione portulacoides</i>) (Chénopodiacées)    <br />Toutes sont des plantes halophiles capables de survivre sur des sols où le sel affleure parfois en surface lors de grosses chaleurs. [5225 views] Les rochers des Fiz avec le calcaire urgonien au sommet : ils sont formés d'une alternance de barres calcaires et de vires marneuses reflétant la sédimentation dans la mer alpine au cours de l'ère secondaire. [6436 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - juillet - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [4509 views] La rivière Sainte Suzanne draine le nord-est de l'île de la Réunion. Lors de cette pré-alerte cyclonique, les pluies abondantes accroissent le débit de la rivière et le transport des particules sédimentaires : on voit l'eau de la rivière colorée par les particules argileuses transportées. [4373 views] Piliers du Mont-blanc du Tacul (Petit Capucin et Gervasutti) photographiés depuis les séracs de la Mer de glace avec le Mont-Blanc au loin. [4500 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - mars - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [4684 views] Micro-avalanche dans les roches sédimentaires du lias fortement plissées. On observe un pendage de l'ensemble  vers l'ouest (à gauche). Ces plis sont des témoins de mouvements  convergents dans la chaîne alpine. [4285 views] Photo prise depuis le sommet du cheval blanc près du Buet au-dessus du village de Vallorcine. La zone gris clair à gauche correspond à la couverture sédimentaite (grès et dolomies) du Trias et repose sur le socle  cristallin incliné constitué de gneiss. Il reste en bas à droite au pied du socle quelques dalles de grès sur lesquelles se trouvent les traces de dinosaures d'Emosson. [4272 views] Calanque de la mounine. Entre Callelongue et la calanque de Marseilleveyre, cette petite calanque très étroite prolonge le vallon de la mounine (la mounine signifie la guenon en provençal mais ce terme désigne aussi le sexe féminin). Comme toutes les calanques, il s'agit en fait d'une ancienne gorge creusée par un cours d'eau lorsque la mer était plus basse en période glaciaire. [4091 views] Cascade des Fours dans la Combe des Fours : stratifications des calcaires bien visibles. [4040 views] Un éboulis dans le massif des calanques de Callelongue (Marseille). On voit le granoclassement en fonction de l'importance de la pente (les plus fines particules restent préférenciellement dans les zones de faible pente car elles sont entraînées plus facilement par les eaux de ruissellement quand la pente est plus forte). L'instabilité et l'extrême aridité du sol calcaire sont à l'origine de la disposition clairsemée de la végétation composée de Romarin (<i>Rosmarinus officinalis</i>), Pistachier lentisque (<i>Pistacia lentiscus</i> L) et Bruyère (<i>Erica multiflora</i>). [4107 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - mai - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [3893 views] Plis en S de l'Arpennaz près de Sallanches. La barre de calcaires jurassiques est pliée en S.   Le pli est surmonté par un chevauchement de la même barre de calcaires jurassiques. Les barres qui forment les falaises des sommets (de gauche à droite) de la Croix de fer, de Colonney et de Varan sont constituées de calcaires crétacés. [4614 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - septembre - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [3859 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - avril - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [3839 views] Paysage viticole.   Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
janvier - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [3863 views] Paysage viticole. Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne02'>février</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - juin - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [3997 views] Paysage viticole.   Cette photo fait partie d'une série (1 photo par mois) qui montre le développement de la vigne au fil des saisons.
<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne01'>janvier</a> - février - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne03'>mars</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne04'>avril</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne05'>mai</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne06'>juin</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne07'>juillet</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne08'>août</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne09'>septembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne10'>octobre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne11'>novembre</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=vigne12'>décembre</a> [3834 views] Failles dans la formation des calcaires Urgoniens (Crétacé, 115 millions d'années). [4253 views] Carrières de marbre à Carrare.  A quelques kilomètres de la mer, les Alpes Apuanes sont en grande partie constituées de marbre, le célèbre marbre de Carrare. Il y est exploité soit en immenses carrières à ciel ouvert (comme ici), soit en plus petites carrières artisanales, soit encore en mines souterraines.  La photo est prise de Campo Cecina en direction du sud-est. On aperçoit les premières maisons de Carrare tout à fait à droite. Derrière la crête boisée, la ville de Massa. [4489 views] Reculée de Baume-les-Messieurs.    Cette reculée permet de mettre en évidence la falaise de calcaire   Jurassique-moyen sur des Marnes du Lias. Cette reculée est due à   l'effondrement de la voute d'une réseau karstique. Puis l'érosion et le   transport des blocs effondrés à fait le reste pour déblayer et offrir   aujourd'hui cette vue superbe ! [3828 views] Auge glacière. Le long de son parcours, le glacier rabote et use le fond de son lit, creusant une vallée glaciaire ou auge glaciaire, en forme de U, contrairement aux vallées fluviales en forme de V. Dans son parcours, le glacier entraîne avec lui des débris rocheux qui constituent les moraines. Les blocs tombés des parois forment les moraines latérales. Les bloc entraînés sur le fond constituent la moraine de fond. Les blocs arrachés par la poussée du glacier forment la moraine frontale. [3854 views] Erosion spectaculaire dans des tufs volcaniques plus ou moins tendres et colorés donnant ces paysages typiques de cônes, pitons, cheminées de fées en cours de formation ou en cours d'effondrement. [4930 views] L'aiguille du midi et le début de la vallée blanche. [3449 views] Bloc erratique. Les glaciers, dans leur course vers les vallées, ont transporté d'énormes blocs rocheux qu'ils abandonnent lors de leur retrait à des distances parfois très grandes, loin de leur lieu d'origine, ce sont les blocs erratiques. Ici, il s'agit d'un gros bloc amené lors des grandes glaciations qui ont recouvert le Gwondana dont faisait partie Madagascar durant le Permien. [3500 views] Carrière de marbre du bassin de Colonnata (Carrare).  L'exploitation du marbre commence horizontalement par une arête de la montagne puis, lorsque la roche change, ou que la qualité du marbre diminue, on descend « d'un étage ». [4497 views] De multiples couches d'ignimbrites (tufs volcaniques) plus ou moins soudées donc plus ou moins résistantes à l'érosion sont à l'origine de ces cheminées de fées. Trois couches sont visibles,la couche supérieure foncée, plus résistante forme le chapeau des cheminées, la couche intermédiaire tendre et claire a été bien érodée, la couche basale épaisse est assez résistante. [3399 views] Le massif de Roche Noire (limite Queyras/Ubaye). Au second plan, le sommet principal (3134 m) et à droite, la pointe 3070 m. En bas à droite, le col sud du Cristillan (2957 m). Roche Noire est un massif ophiolitique, dans lequel affleurent largement des péridotites serpentinisées et des ophicalcites (brèches de serpentine cimentée par de la calcite). [3776 views] De multiples couches d'ignimbrites (tufs volcaniques) plus ou moins soudées donc plus ou moins résistantes à l'érosion sont à l'origine de ces cheminées de fées. Trois couches sont visibles,la couche supérieure foncée, plus résistante forme le chapeau des cheminées, la couche intermédiaire tendre et claire a été bien érodée, la couche basale épaisse est assez résistante. [3382 views] Cirque glaciaire.  Lorsque la moraine frontale d'un glacier forme une colline en croissant concave vers l'amont (amphithéâtre, ou vellum morainique) et marque ainsi la limite maximale d'extension du glacier, cette surélévation constitue un barrage naturel (verrou morainique) de retenue des eaux. [3340 views] Falaises érodées de calcaire blanc datant du miocène, la base plus fragile est riche en sable.


 [3852 views] Un des célèbres Ponti di Vara, dans le bassin d'exploitation du marbre de Carrare. Aujourd'hui emprunté par les camions, il l'était au XIXème siècle par un des tout premiers chemins de fer italiens. [3171 views] Falaises érodées de calcaire blanc datant du miocène, la base plus fragile est riche en sable.
Le contact entre les molasses blanches  du miocène et le granite du socle au premier plan est bien visible. [3994 views] Le <strong>Half Dome</strong> est un dôme granodioritique. L'érosion glaciaire l'a sapé par la base et la partie haute s'est effondrée : il a été "coupé en deux".<br />
Détails des granodiorites (Crétacé) : <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Half_Dome_granodiorite'>photo 1</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Half_Dome_granodiorite2'>photo 2</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Half_Dome_granodiorite3'>photo 3</a>.<br />
Toutes les photos ont été prises de Olmsted Point : <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/GoogleEarth/Olmsted_Point.kmz'><img src=' https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/googleearth.gif' /> voir le kmz</a> [2959 views] Le <strong>Pothole Dome</strong> est un dôme granitique.<br />
Détails du granite (Crétacé) :<ul>
<li> <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Pothole_Dome_feldspath_zone'>feldspath zoné</a> </li>
<li> <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Pothole_Dome_phenocristaux_feldspath'>phénocristaux de feldspath</a> </li>
<li> <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Pothole_Dome_macle_feldspath'>macle dans un cristal de feldspath</a> </li>
<li> <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Pothole_Dome_cristaux_relief_erosion'>cristaux laissés en relief par l'érosion</a> </li></ul>
Des <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Pothole_Dome_blocs_erratiques'>blocs erratiques</a> ont été déposés sur le dôme par le glacier. <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Pothole_Dome_blocs_erratiques_detail'>Détail d'un de ces blocs</a>, une granodiorite.<br />
<a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/GoogleEarth/Pothole_Dome.kmz'><img src='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/googleearth.gif' /> Voir le kmz</a> pour situer le dôme.
 [3012 views] Pli dysharmonique : les couches successives ne sont pas affectées de la même manière en raison de glissements le long du plan de stratification. [3568 views] Paysage karstique de la baie de Phang Nga. [3328 views] Panorama sur le Mont Chenaillet depuis le Lac Noir. [3902 views] Paysage d'Islande vu d'avion, à proximité de l'aéroport de Keflavik. Alignement de volcans bien visible le long des failles. [2509 views] Cratère vu d'avion. [2549 views] Une partie de la péninsule de Reykjanes, avec ses volcans,sa géothermie et ses failles : nous sommes au niveau de la dorsale nord atlantique. [2444 views] Mer de glace vue d'avion. Les bandes de Forbes sont visibles. Ces bandes sombres et claires alternées se forment en aval des zones de séracs. Quand la glace s'écoule dans les séracs en hiver, les crevasses se remplissent de neige fraîche, et en se refermant au pied de la chute de sérac elles forment les bandes blanches. Au contraire, la glace qui traverse la zone de sérac en été ne reçoit pas de neige fraîche mais a tendance à fondre, ce qui concentre la poussière et les dépôts fins, et forme les bandes sombres. Un doublet clair-sombre de bandes de Forbes correspond donc à une année, ce qui permet d'estimer la vitesse du glacier. [3317 views] Méandre de l'Ardèche : sur cet exemple on peut voir clairement l'asymétrie des méandres entre le coté convexe correspondant aux vitesses de courant les plus élevées et où la falaise subi l'érosion et le coté concave où la vitesse du courant est réduite et où les sédiments se déposent, formant des plages. [2336 views] Au premier plan, atoll avec une partie émergée (île). On peut remarquer les constructions destinées à limiter l'érosion des plages. Au second plan, atolls immergés, seule la ceinture de corail est visible.  [2101 views] Glacier de Tré la Tête. Le modelé glaciaire est bien visible : vallée en U, avec ses flancs d'auge et ses épaulements, et moraines latérale et frontale. A noter les roches à nu, non encore colonisées par la végétation, qui montrent l'important recul du glacier depuis quelques années. [2789 views] La colline de Manly Beacon s'élève comme une dent au dessus des badlands (mauvaises terres) érodées aux multiples couleurs. [2182 views] Death Valley (endroit le plus chaud de la planète). La vallée de la mort est un long bassin de 68 km de long et de 8 km de large.
L'histoire géologique des collines et montagnes de Zabriskie Point est impressionnante. Les plus vieilles roches datent de 1,7 milliard d'années, on les trouve dans les Black Mountains à l'arrière plan de la photographie. Au cours de cette longue histoire géologique, la mer s'est retirée, les plaques se sont soulevées, écartées et les failles et l'érosion ont façonné ces magnifiques paysages. Le fond du bassin est recouvert de 3 km de sédiments et de cristaux de sel, le borate (tétraborate de potassium) est une substance naturelle produite par l'évaporation répétée des lacs saisonniers, il est utilisé dans l'industrie des savons et lessives.  [2145 views] La région de Bryce Canyon possède des dépôts sédimentaires datant du Crétacé. Les couches rocheuses formées d'argiles, de grès, de sables, peuvent atteindre 2700 m d'épaisseur.
L'érosion a façonné ces amphithéâtres naturels très colorés aux formes variées, hoodos (cheminées de fées), etc. Le parc est situé sur le haut plateau du Paunsaugunt.  [2445 views] Monument Valley appartient au plateau du Colorado à cheval entre l'état de L'Utah et l'état de l'Arizona. C'est un site protégé administré par les Indiens Navajos. C'est un grand plateau érodé où ne subsiste que des buttes témoins montrant des alternances de schistes et de grès et des limons. Les couleurs vives de la roche proviennent des oxydes de fer et de manganèse. Voir aussi <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=monument_valley3'>affleurement</a> et <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=monument_valley1'>paysage 2</a>. [2747 views] Monument Valley appartient au plateau du Colorado à cheval entre l'état de L'Utah et l'état de l'Arizona. C'est un site protégé administré par les Indiens Navajos. C'est un grand plateau érodé où ne subsiste que des buttes témoins montrant des alternances de schistes et de grès et des limons. Les couleurs vives de la roche proviennent des oxydes de fer et de manganèse. Voir aussi <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=monument_valley3'>affleurement</a> et <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=monument_valley2'>paysage 1</a>. [2744 views] Le Grand Canyon a été sculpté par le Colorado dans le plateau du même nom, qui s'étend sur quelque 350 000 kilomètres carrés à cheval sur l'Arizona, l'Utah, le Colorado et le Nouveau-Mexique. à mesure que les forces tectoniques ont surélevé ce plateau - il culmine aujourd'hui entre 2 000 et 3 000 mètres d'altitude - les eaux de la rivière ont entaillé des roches situées de plus en plus profondément, donc de plus en plus anciennes. Plusieurs dizaines de couches rocheuses quasi horizontales y sont apparentes, embrassant quelque 2 milliards d'années, près de la moitié de l'histoire de la Terre. [1924 views] Le Grand Canyon a été sculpté par le Colorado dans le plateau du même nom, qui s'étend sur quelque 350 000 kilomètres carrés à cheval sur l'Arizona, l'Utah, le Colorado et le Nouveau-Mexique. à mesure que les forces tectoniques ont surélevé ce plateau - il culmine aujourd'hui entre 2 000 et 3 000 mètres d'altitude - les eaux de la rivière ont entaillé des roches situées de plus en plus profondément, donc de plus en plus anciennes. Plusieurs dizaines de couches rocheuses quasi horizontales y sont apparentes, embrassant quelque 2 milliards d'années, près de la moitié de l'histoire de la Terre. [1983 views] Le Grand Canyon a été sculpté par le Colorado dans le plateau du même nom, qui s'étend sur quelque 350 000 kilomètres carrés à cheval sur l'Arizona, l'Utah, le Colorado et le Nouveau-Mexique. à mesure que les forces tectoniques ont surélevé ce plateau - il culmine aujourd'hui entre 2 000 et 3 000 mètres d'altitude - les eaux de la rivière ont entaillé des roches situées de plus en plus profondément, donc de plus en plus anciennes. Plusieurs dizaines de couches rocheuses quasi horizontales y sont apparentes, embrassant quelque 2 milliards d'années, près de la moitié de l'histoire de la Terre. [2017 views] Photo récente de la mer de glace. Les bandes de Forbes sont bien visibles.  A noter un important recul de l'épaisseur de la glace, matérialisé par les zones rocheuses et les moraines latérales non encore colonisées par la végétation. [2093 views] Le glacier d'Alestch, situé dans le canton du Valais en Suisse, est le plus grand glacier des Alpes. Il mesure 23 km de long. Sa partie centrale avance à une vitesse d'environ 200 m par an. Il est entouré de plusieurs sommets atteignant 4000 m d'altitude, sa largeur moyenne est de 1500 m. Il est vu ici depuis le Jungfrau. On voit bien la réunion des moraines latérales en moraines centrales en aval, lorsque 2 glaciers convergent et se réunissent dans la vallée. [1917 views] Rivage du lac du barrage de Campliccioli, situé dans le parc naturel de la haute vallée d'Antrona (Piémont italien). L'eau retenue par le barrage forme un lac artificiel qui fonctionne comme un bassin de décantation puisqu'il reçoit et accumule des sédiments essentiellement argilo-sableux. En été, avec peu d'apport d'eau de pluie et au fur et à mesure des prélèvements d'eau pour produire de l'électricité, le niveau du lac baisse, ce qui laisse la trace des lignes de rivage successives sur la berge.<br />
Voir aussi : <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID= barrage_Campliccioli_aval'>vue aval du barrage</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID= barrage_Campliccioli_amont'>vue amont du barrage</a> - <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID= barrage_Campliccioli_detail_rivage'>vue rapprochée des lignes de rivage</a>
 [1753 views] Le grand lac Jovet se situe dans la Réserve Naturelle des Contamines-Montjoie à 2173 m d'altitude. Il est situé dans une combe monoclinale suspendue, constituée d'un placage de grès et de dolomies triasiques sur le socle cristallin du Massif du Mont Blanc. Sur la photographie, le point culminant à 3196 m est le Mont Tondu, constitué de gneiss et de micaschistes. Ce lac est qualifié d'oligotrophe car pauvre en nutriments. [1750 views] Une érosion de type badlands entaille une série d'argiles datant de l'éocène supérieur épaisse de plus d'une cinquantaine de mètres. Cette série argileuse parfaitement horizontale est constituée d'alternances d'argiles blanches, jaune pâle, vertes à bleutées, et comprend quelques bancs légèrement plus indurés donc plus résistants à l'érosion.  [1548 views] Glacier d'Argentière, massif du Mont-Blanc. Cette photographie prise depuis la réserve des Aiguilles Rouges montre le recul important du glacier dont la fonte est particulièrement marquée ces dernières années.   [1493 views] Une vue de la mer de glace début août 2018 en période de canicule : le glacier est profondément encaissé entre ses moraines, les bandes de Forbes sont toujours biens visibles au loin. La partie terminale est devenue un glacier noir, couvert des dépôts détritiques de toutes tailles qui lui donnent cet aspect. Les débris rocheux à la surface isolent des rayonnements solaires et des températures atmosphériques, diminuant par là-même la fonte de la glace.  [1387 views] Détail des séracs du glacier d'Argentière (commune de Chamonix). La fracturation de la glace est liée à une forte rupture de pente du substratum rocheux.   [1471 views] En observant le col de l'Izoard du sommet de l'Arpelin, on peut distinguer la strate de <a href=' https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=gypse_saccharoide'>gypse saccharoïde</a> formant le soubassement de la montagne de Clôt la Cime. Ce gypse triasique a joué un rôle de lubrifiant («couche savon») lors du décollement et de la mise en place des nappes de chevauchement de la région. On peut apercevoir les calcaires dolomitiques sous-jacents partiellement dissous selon le processus de la cargneulisation. A l'échelle du paysage, les <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=cargneule'>cargneules</a> forment des pitons caractéristiques (plus visibles sur le site de la <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Casse_Deserte'>Casse Déserte</a> situé sur le versant méridional du col de l'Izoard).  [1507 views] Le versant méridional du col de l'Izoard présente des pitons de cargneules qui émergent au sein d'immenses éboulis (la casse) provenant des calcaires dolomitiques de Côte-Belle.
La morphologie du site permet de mettre en évidence les deux actions de l'eau sur les roches (ici calcaires dolomitiques):<br />
- une altération chimique (dissolution préférentielle des fragments de dolomie) à l'origine des <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=cargneule'>cargneules</a>. L'érosion a ensuite fait apparaître les pinacles.<br />
- une altération physique (gélifraction) des calcaires dolomitiques à l'origine des éboulis.  [1742 views] Le cratère d'impact de Meteor Crater (Arizona - USA) s'est formé il y a environ 50 000 ans, à la suite de l'impact d'une <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=canyon_diablo'>météorite de fer</a> d'environ 100 mètres de diamètre et d'une masse de 300 000 tonnes. Sur cette photo, on voit le bourrelet formé par les projections latérales lors de l'impact. Ce bourrelet domine la plaine environnante d'une cinquantaine de mètres.  [1243 views] Glacier de Rhêmes-Golette, au fond de la vallée de la grande Sassière, dans les Alpes.
Au premier plan, ruisseau provenant de la fonte de la glace. La couleur brune de l'eau témoigne de l'activité érosive. Plan moyen : névé. Arrière plan : glacier. Le recul important du glacier (plus de 300 m durant les cinquante dernières années) met à l'affleurement les roches qui se trouvent normalement sous la glace.
 [1787 views] Sur cette pente du Parc National de la Vanoise on voit au loin un éboulis réglé, à pente presque rectiligne, en fait légèrement incurvé vers le haut et, plus près, une accumulation de matériaux ridés. Pour cette dernière forme, dont la mise en place n’est donc pas liée seulement à la gravité, on a longtemps utilisé le terme de « moraine de névé » car il n’y a pas de lien clair avec un glacier présent ou disparu. Mais dans beaucoup de cas, ces ondulations trahissent un « glacier rocheux » couvert en surface par des blocs ou même constitué d’un mélange de blocs et de glace, l’ensemble étant pourvu d’une certaine plasticité. Dans les Alpes, plus on en cherche, plus on en trouve, des centaines sûrement (thèse de Sébastien Monnier en 2006 et de Thomas Echelard en 2015) ! On pourra en observer de beaux exemples sous Google Earth, par exemple dans le Briançonnais (<a href='https://earth.google.com/web/search/45%c2%b000%2709.44%22N+6%c2%b024%2705.68%22E/@45.0026222,6.4015778,2561.84107234a,720.81984097d,35y,0h,45t,0r/data=CmAaNhIwGS2fm-xVgEZAIdIy9zU3mxlAKhw0NcKwMDAnMDkuNDQiTiA2wrAyNCcwNS42OCJFGAIgASImCiQJcRjGWVSTUUARg0SdojWTUUAZgAsxx3uCYsAh0z9TkOCCYsAoAg'>45°00'09.44"N 6°24'05.68"E</a>) et en Maurienne (<a href='https://earth.google.com/web/search/45%c2%b007%2737.74%22N+6%c2%b034%2704.39%22E/@45.12715,6.5678861,2731.53026288a,719.11385771d,35y,0h,45t,0r/data=CmAaNhIwGdzXgXNGkEZAIXVpDe-DRRpAKhw0NcKwMDcnMzcuNzQiTiA2wrAzNCcwNC4zOSJFGAIgASImCiQJ3PHUMluIRkARms_THW9_RkAZsh-lyGCnGUAhiut2CARBGUAoAg'>45°07'37.74"N 6°34'04.39"E</a>). De loin, cette pierraille se comporte comme de la soupe épaisse ou comme de la guimauve avec des déplacements annuels vers l’aval généralement bien inférieurs à un mètre.
 [624 views] Bordure occidentale du Larzac. Le causse est ici stérile (calcaires durs et massifs) et est donc voué à l’élevage extensif sauf dans quelques dolines où la terre s’est rassemblée. Sous la falaise. La pente est formée de marnes noires fertiles et souvent humides mais peu stables au point que les routes qui accèdent au Larzac sont souvent coupées. La plateforme de l’avant cause, ici étroite, porte les meilleurs sols parce que les roches libèrent un résidu de décarbonatation. Ils sont largement cultivés. Plus bas, les pentes taillées dans l’Hettangien sont laissées à la forêt. On est à 600 m et à la limite du hêtre. Celui-ci n’apparait qu’en versant nord humide. Au sud, s’installent les chênes pubescents (ici sur la photo).<br />
Le cliché est pris dans l’extrême sud du causse (<a href='https://earth.google.com/web/search/43%C2%B046'14.90%22N+3%C2%B013'17.55%22E/'>43°46'14.90"N 3°13'17.55"E</a>) car c’est là que la marche d’escalier de l’avant-causse est la plus étroite (quelques centaines de mètres) et permet donc une vue d’ensemble des couches. Vers le nord du Larzac, l’avant-causse s’élargit jusqu’à dépasser les 10 km. Pas folles, les congrégations religieuses s’étaient établies là-bas (Templiers, Hospitaliers) !
 [615 views] « <em>Bramabiau est une de ces œuvres grandioses et bizarres que la nature exécute à coup de siècles et qui confondent l’esprit humain</em> » [Edouard-Alfred Martel, premier explorateur à traverser le gouffre en juin 1888].<br />
La petite rivière « Le Bonheur », qui provient de l’Aigoual, ne réussit pas à passer sur la falaise des calcaires du Lias qui lui fait face, mais se faufile dessous au niveau du village de Camprieu. On voit ici l’entrée du gouffre, la lumière provenant d’un effondrement du plafond à proximité de l’entrée (1), sa sortie quelques milliers de mètres plus loin (2), la représentation qui est faite des premiers explorateurs dans l’ouvrage de Martel (3, source BNF), la couverture du beau roman qu’André Chamson a écrit et dont l’intrigue se passe là (4), le film qui en a été tiré (5). Et il faudrait ajouter une pièce de théâtre !<br />
Ce haut lieu de la géomorphologie est magique, surtout en hiver quand la rivière gonflée d’eaux furieuses s’engouffre avec des grondements qui rendent toute conversation impossible. Certains disent que l’on entend mugir les bœufs, d’où le nom occitan : Bramabiau. En tous cas, force est de constater que le « Bonheur » qui, un moment disparait, réapparait bien vite. Tout un symbole...
 [606 views] En Cappadoce (Turquie) des éruptions volcaniques puissantes ont accumulé, à partir de l’époque tertiaire, des cendres volcaniques qui se sont consolidées en tufs. Ces matériaux, érodés par la suite, ont donné des reliefs étranges et superbes parsemés de cheminées des fées. Facile à creuser, ils ont permis à l’homme de s’installer. Plus précisément, on y trouve, depuis le VIIIe siècle avant JC : des habitations troglodytes, des chapelles chrétiennes (plus de 3000), des greniers de stockage, des lieux d’inhumation et même des villages souterrains utilisés en cas d’attaque (environ 200 dont deux célèbres Derinkuyu et Kaymakh). Formés de nombreux couloirs contorsionnés et superposés sur plusieurs niveaux, ils étaient inexpugnables avec d’ingénieux systèmes de défense. Par exemple, une entrée était formée par un long et minuscule boyau obligeant à avancer en file indienne et le buste très incliné vers l’avant. Cela débouchait sur une salle plus vaste à l’entrée de laquelle on pouvait vous décapiter proprement. Il est peu probable que beaucoup de gens vivaient là-dedans en permanence. On sait que la température invariante dans un sol, en dessous de deux mètres, est à peu près égale à la température moyenne annuelle de l’air du lieu, soit 10,4 degrés pour la Cappadoce. Frisquet tout de même ! </p>
 [505 views] Portés à l’affleurement par l’érosion des couches sédimentaires qui les surmontent, les granites subissent une diminution de pression et donc des phénomènes de relaxation. Ils se fissurent selon des plans orthogonaux ce qui donne une division approximativement en cubes de taille métrique ou pluri-métrique. Puis les cubes subissent une altération qui trouve particulièrement prise au niveau de leurs arêtes qui sont attaquées sur trois faces à la fois. Ils se transforment alors en boules. Cela ne se voit guère au niveau des plateformes sommitales de l’Aigoual ou du Mont-Lozère car les boules y sont encore enfouies au sein d’arènes fines. Là, le terrain est «lisse». Mais, sur les bords de ces plateformes, les fines sont entrainées par l’érosion et les boules restent (photo). Plus loin encore du cœur des plateformes, le milieu est entaillé de gorges dans lesquelles le substratum affleure, toute couverture d’altérite (boules et fines) ayant alors disparu. Rendons hommage à Jean Dejou (INRA), aujourd’hui décédé, qui avait publié il y a plus de 60 ans un croquis montrant que, dans le Massif Central, les sols les plus épais sont parfois en haut ! [280 views]

SVT : Paysages

1952 photos dans la photothèque
Une photo au hasard
Les 3 dernières photos référencées
     

Les photos de cette banque sont libres de droits pour un usage pédagogique non commercial : CC BY-NC
Toute autre utilisation devra être soumise à l'accord préalable de l'auteur.
Vous pouvez proposer une photo pour la banque.

 
Haut de page