Écologie/sol

Les vents d'origine saharienne (Sirocco en particulier) amènent souvent sur la France le dépôt de "sables sahariens" bien visibles sur nos voitures. En réalité ce ne sont pas principalement des sables (de 2000 à 50 micromètres) mais des particules plus fines de taille limons (50 à 2 micromètres) et de taille argile (inférieure à 2 micromètres). Ces particules de taille argile contiennent des minéraux micro-divisés (quartz, oxydes de fer) et des argiles au sens minéralogique du terme, en particulier de la kaolinite assez typique des sols tropicaux. Par ailleurs, toutes ces particules ne proviennent pas princ ipalement du Sahara car, comme expliqué ailleurs sur ce site, la désertification entraine la déstructuration des agrégats de sol et un tri, c'est-à-dire l'envol des seules particules les plus fines. Les sables restent sur place ou peu s'en faut. Or le Sahara, désertifié et sableux depuis longtemps, n'a plus guère d'éléments fins à donner. En revanche les sols en voie de désertification de ses marges (Sahel, sud du Maghreb), fournissent des fines. Les salissures sur nos voitures sont donc la preuve de l'extension actuelle du Sahara.

Les vents d'origine saharienne (Sirocco en particulier) amènent souvent sur la France le dépôt de "sables sahariens" bien visibles sur nos voitures. En réalité ce ne sont pas principalement des sables (de 2000 à 50 micromètres) mais <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=sable_sahara'>des particules plus fines</a> de taille limons (50 à 2 micromètres) et de taille argile (inférieure à 2 micromètres). Ces particules de taille argile contiennent des minéraux micro-divisés (quartz, oxydes de fer) et des argiles au sens minéralogique du terme, en particulier de la kaolinite assez typique des sols tropicaux. Par ailleurs, toutes ces particules ne proviennent pas princ ipalement du Sahara car, comme expliqué <a href='https://phototheque.enseigne.ac-lyon.fr/photossql/photos.php?RollID=images&FrameID=Desertification'>ailleurs sur ce site</a>, la désertification entraine la déstructuration des agrégats de sol et un tri, c'est-à-dire l'envol des seules particules les plus fines. Les sables restent sur place ou peu s'en faut. Or le Sahara, désertifié et sableux depuis longtemps, n'a plus guère d'éléments fins à donner. En revanche les sols en voie de désertification de ses marges (Sahel, sud du Maghreb), fournissent des fines. Les salissures sur nos voitures sont donc la preuve de l'extension actuelle du Sahara.

Lyon - 2022 - St&eatute;phane Gaillot
Cette photo a été vue 24259 fois

SVT : Biologie : Écologie/sol

Premier | Précédent | Suivant | Dernier

1983 photos dans la photothèque
Une photo au hasard
Les 3 dernières photos référencées
     

Les photos de cette banque sont libres de droits pour un usage pédagogique non commercial : CC BY-NC
Toute autre utilisation devra être soumise à l'accord préalable de l'auteur.
Vous pouvez proposer une photo pour la banque.

 
Haut de page