Écologie/sol

Les sources chaudes du parc de Yellowstone aux États-Unis abritent une grande diversité de bactéries et d'archées. Des prélèvements réalisés de la surface vers la profondeur ont permis d'identifier et de quantifier les populations par PCR des gènes de l'ARNr 16S : les rapports Bactéries/Archées vont de 4037:1 (eau de surface) à 25:1 (eau de l'évent). La répartition des microorganismes de la surface vers la profondeur semble dépendre, avec le pH, des gradients de concentration des principaux constituants géochimiques associés aux évents, notamment le CH4, le CO2, le H2, le carbone inorganique dissous, le carbone organique dissous, le SO42-, l'O2 et les métaux.

Les sources chaudes du parc de Yellowstone aux États-Unis abritent une grande diversité de bactéries et d'archées. Des prélèvements réalisés de la surface vers la profondeur ont permis d'identifier et de quantifier les populations par PCR des gènes de l'ARNr 16S : les rapports Bactéries/Archées vont de 4037:1 (eau de surface) à 25:1 (eau de l'évent). La répartition des microorganismes de la surface vers la profondeur semble dépendre, avec le pH, des gradients de concentration des principaux constituants géochimiques associés aux évents, notamment le CH<sub>4</sub>, le CO<sub>2</sub>, le H<sub>2</sub>, le carbone inorganique dissous, le carbone organique dissous, le SO<sub>4</sub><sup>2-</sup>, l'O<sub>2</sub> et les métaux.

Parc de Yellowstone, États-Unis - - Michel Pedurand
Cette photo a été vue 24768 fois

SVT : Biologie : Écologie/sol

Premier | Précédent | Suivant | Dernier

1985 photos dans la photothèque
Une photo au hasard
Les 3 dernières photos référencées
     

Les photos de cette banque sont libres de droits pour un usage pédagogique non commercial : CC BY-NC
Toute autre utilisation devra être soumise à l'accord préalable de l'auteur.
Vous pouvez proposer une photo pour la banque.

 
Haut de page